mardi 24 décembre 2013

la plus belle des poupées, ou l'amour inconditionnel

 Noel, ça fait partie des rituels de la vie. Qui n'a pas de souvenir de ses noëls d'enfant ?
il me semble que lorsque j'étais petite, les désirs étaient plus forts. Nous n'étions pas autant gâtés. Et les cadeaux se rêvaient plus ardemment.
J'ai tellement rêvée d'un poupée qui était molle comme un bébé. Une poupée avec un corps de tissu qui la faisait ressembler lorsqu'elle était habillée à un vrai poupon.
Je l'ai imaginée dans mes bras, et aussi comment je l'appellerais. J'ai vraiment eu envie de cette poupée toute molle. Je l'avais vu dans le rayon des jouets du Prisunic de la rue de la Gaité à Paris.
Lorsque je l'ai eu pour Noel, je me souviens de la grande joie, d'un bonheur parfait.
je l'ai gardée précieusement cette poupée. Elle est encore là, au fond d'un tiroir, les cheveux abîmés d'avoir été tant coiffés, et  elle représente pour moi l'image de l'amour qu'un enfant peut donner . Un amour inconditionnel. La poupée molle restera la plus belle des poupées.


Aucun commentaire: