jeudi 9 février 2012

Les femmes moins sûres qu'il n'y parait !



Un article que j'ai écrit dans le cercle les échos :


http://lecercle.lesechos.fr/entrepreneur/social-rh/221143032/femmes-moins-sures-delles-quil-ny-parait


Elles ont beau être plus souvent sur le devant de la scène, faire de longues études, être très compétentes, proactives dans leurs différents domaines de vie, les femmes se sentent souvent moins capables qu'elles ne le sont vraiment et donc n'osent pas postuler au juste poste !

Nous avons l'impression que les femmes aujourd'hui tiennent une place de plus en plus importante en entreprise, elles ont de l'ambition à revendre, un gout de plus en plus prononcé pour le challenge et les défis à tenir : famille, et emplois, bref nous avons fabriquées des filles battantes ayant de grandes compétences . Or, il apparait, selon le site de recrutement Qapa, que malgré tout ceci, les femmes n'osaient pas réclamer le poste qu'elles méritaient, selon leurs compétences et leurs parcours d'études, et qu'elles n'osaient pas postuler au poste correspondant à leurs qualifications.
La  fondatrice  de ce site, indique par voix de presse, que l'enquête réalisée auprès de 30 000 femmes, que celles ci choisissent les secteurs qui correspondent à des clichés :Assistantes, vendeuses, ....... et peu de postes à responsabilité. Ces postes si intéressants soient ils, ne correspondent pas toujours à leur niveau d'études; et ne sont pas aussi bien rémunérés que ceux des  hommes à poste égal. (source  Bertrand de Volontat  et Gilles Wallon)
Alors que pouvons nous en déduire ? c'est vrai que les femmes souffrent d'un manque de confiance en elles, elles s'imaginent souvent moins jolies qu'elles ne le sont, moins capables. Les messages toujours véhiculés par les médias sur Wonder Woman : belle, intelligente, sportive, mère parfaite, sensuelle, font penser à Madame Lambda qu'elle n'est pas à la hauteur en tout points de vue et elles se forgent des idées fausses.
Ce qu'il serait souhaitable c'est qu'elles puissent avoir une idée vrai de leur véritable valeur. Que toutes leurs expériences de vie peuvent également leur ouvrir d'autres horizons avec d'autres métiers .
Une petite précision : Un amendement pour imposer 40 % des femmes  en 2018 chez les hauts fonctionnaires, (seulement 10 % actuellement) sera ajouté la semaine prochaine au Parlement, a décidé le ministre de la fonction publique : Françoise Sauvadet.
p://lecercle.lesechos.fr/entrepreneur/social-rh/221143032/femmes-moins-sures-delles-quil-ny-parait

Aucun commentaire: