vendredi 27 mai 2011

Faire des choix : souffrance et plaisir !



Lorsque nous devons choisir, nous abandonnons forcément. Le tout est d'assumer ensuite nos choix. c'est à dire ne pas regretter, aller de l'avant? ne pas se retourner, pardonner.


Comment savoir si nous avons bien choisi ?


plusieurs critères :


  • le soulagement,


  • le sentiment de liberté retrouvée ou trouvée


  • le bonheur d'avoir son libre arbitre,

Dans tous choix il y a un risque : de se tromper, d'échouer, de perdre, mais en même temps il y a également une ouverture sur le champ des possibles !

Par exemple : Un partenariat qui tourne mal, pendant des mois on hésite (peur de blesser l'autre, par ex.° et puis on décide de rompre : c'est le soulagement et aussi beaucoup de temps libéré pour faire des choses qui ont vraiment du sens pour soi.


1 commentaire:

Geneviève Desautels a dit…

Ce que tu écris Josyane raisonne beaucoup pour moi. En effet, choisir c'est renoncer comme disait un grand sage... mais si on fait ce choix en étant attentif à SOI (corps, coeur, tête et esprit), on transforme selon moi un choix déchirant en choix engageant!
Au plaisir de te lire à nouveau,
Geneviève Desautels
http://www.uni-vers.ca
http://uni-vers-gendesautels.blogspot.com