dimanche 8 mai 2011

Ah finalement ce n'est pas grand chose !



une phrase qui peut paraitre banale , mais qui peut faire mal. Comme quoi notre vision du monde n'est pas le monde !



Une cliente qui est restée 6 heures dans le fauteuil de son dentiste, qui a eu 3 jours d'arrêt maladie tellement elle avait besoin de se reposer, s'est entendu dire par sa chef : ah finalement ce n'est pas grand chose, car pour son interlocutrice le pire n'était pas encore là, mais quel pire ? nul ne sait !




Pour ma cliente , qui ne savait plus comment expliquer à sa chef, que pour elle la séance chez le dentiste avait été réellement difficile à supporter, ce fut une deuxième difficulté à supporter.
Mais notre façon d'appréhender nos difficultés nous est vraiment personnelle,



un peu d'empathie ne ferait pas de mal,



Sa supérieure aurait juste eu besoin de se mettre à la place de ma cliente, et vice versa pour que la compréhension soit au rv.



Aucun commentaire: