mercredi 8 septembre 2010

Et si nous gardions encore en nous l'esprit des vacances ?




Gardons notre humeur à l’indolence, pourquoi vouloir reprendre illico presto un rythme qui nous stresse ?
Enseignons à nos proches, et surtout à nous même, que rêver et flaner ne sont pas des gros mots et que l’ennui est bon pour avoir de nouveau envie de s’activer et nous ouvre les portes de la créativité.
Adoucissons notre retour au quotidien, gardons encore un peu notre bronzage, notre envie de discuter au soleil, reprenons doucement et habituons nous à l’automne qui va arriver.
Contemplons pendant qu’il est temps, ciel bleu en sortant du travail, ainsi que la luminosité très douce qui annonce l’automne

Aucun commentaire: