lundi 28 mai 2012

Notre vision du monde n'est pas le monde.


Vous êtes vous déjà posé la question suivante : qui me permet de dire que les Anglais sont froids, les
allemands rigides, les italiens dragueurs
Ce sont nos filtres, nos apprentissages, notre culture, nos coutumes. Si vous étiez un chinois vous trouveriez l'américain jovial et cool par contre en tant qu'européen ,vous trouvez que l'américain est stressé et pas très communiquant sur ses émotions.
Donc, si nous faisions un pas en arrière, et prenions le temps de considérer les autres de culture différente, pour voir avec leurs yeux, ? Entrer dans le monde de l'autre, c'est déjà le premier pas pour une meilleure communication.
C'est aussi la main tendue vers celui qui nous parait si différent,  c'est notre richesse.
Une jeune fille me disait l'autre jour qu'elle adorait vivre à Munich, mais finalement ce qui lui manquait le plus dans son cours de Zumba, c'était le manque de diversité, l'ambiance que certaines de ses copines d'origines africaines savait mettre lui manquait terriblement.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est la caverne de Platon !

--- a dit…

le mythe de Platon : les amis de mes amis sont mes amis....