mercredi 27 janvier 2010

travailleur indépendant, travailleur isolé


Qui n'a pas rêvé de travailler de chez soi, en pantoufles et en pyjama... au lieu du métro le couloir de la maison à traverser, au lieu des collègues pas très drôles, les enfants et leur doux babillages, à la place du patron qui râle tout le temps, le mari ou la femme qui râle mais pas tout le temps ! bref la vie professionnelle idéale, sauf que ....

au bout d'un mois de cette vie là on regrette la machine à café et les rigolades avec les collègues, et aussi l'aide de votre assistante toujours prête à vous épauler, sans parler du temps passé hors de la maison qui fait retrouver celle ci avec plus d'amour encore.
Il faut faire attention à son choix de vie, parfois le rêve peut se transformer en cauchemard.
Attention aux projets qui ne sont pas bons pour vous, pour votre entourage, en parler avec un coach fait éviter les scénarios d'échec.

Aucun commentaire: